LA PASSION DU SITE

Coucy-le-Château, troisième site le plus visité de France avant d’être dévasté par les troupes allemandes en 1917, lors de la retraite. Alors qu’ils appliquaient leur politique de terre brûlée, le château érigé en un symbole du génie français a subi les conséquences fatales de la bêtise humaine : 28 tonnes de cheddites firent placées dans l’un des donjons les plus hauts d’occident et plus de 10 tonnes dans les tours du château.


55 ans plus tard, une équipe de Coucyssiens passionnés et désireux de voir renaître le dynamisme de leur bourg s’investit : l’AMVCC est née.


D’abord organisée en chantiers de dévégétalisation, la branche chantier se développe vite en proposant de nouvelles techniques artisanales aux bénévoles, pendant qu’ils contribuent à la sauvegarde et à la réhabilitation du patrimoine.

Plus de 200 bénévoles venant des quatre coins de la France et du Monde participent à nos ambitieux plans, pourquoi pas vous ?

 

Retrouvez tous nos stages ICI.

 

Chantier de jeunes bénévoles patrimoine

chantier_02


Avec l’Union REMPART, l’AMVCC s’engage à organiser des stages multiples, d’avril à octobre. Grâce à ces activités variées, des projets d’envergure ont pu être mené avec brio, comme la restauration de la Porte de Soissons et de la Tour Lhermitte.


L’AMVCC s’impose aujourd’hui comme un pionnier de la promotion et de la mise en découvertes du site de Coucy, avec des projets toujours plus exaltants. Dès 2015, c’est la porte de Laon qui devient le point de mire des restaurateurs… un projet qui s’étalera sur 10 ans !